02 fév. 2016
Partager

L'inspection pré-achat est une étape capitale au Québec

45f8f600 3956 4fe8 b9e6 9afab300a45b

Au Québec, contrairement à la France, les promesses d’achat sont suspensives à l’obtention du prêt mais aussi à l’inspection, dite » pré-achat ». C’est une pratique courante qui n’est pas obligatoire mais fortement recommandée par les professionnels de l’immobilier. Elle est essentielle pour deux raisons :

1) Elle permet d’obtenir un diagnostic précis et le plus objectif possible sur la condition générale du bâtiment afin de déceler les défauts susceptibles d’en diminuer l’usage et la valeur. 

2) Elle est effectuée par un professionnel expert (généralement membre de l’ordre des inspecteurs en bâtiment du Québec). Un rapport écrit et détaillé est remis à l’acheteur.

L’inspection pré-achat est toujours effectuée après l’acceptation de l’offre par le vendeur.

En cas de présence d’un problème majeur, l’acheteur a, à ce stade, la possibilité de rendre sa promesse d'achat nulle et non avenue et ceci, sans pénalités. Il a également la possibilité de demander une diminution de prix que le vendeur peut accepter ou refuser.

Il n’est pas rare aussi que les professionnels de l'immobilier recommandent à leurs clients "vendeurs" d’effectuer une inspection « pré-vente » pour mettre sur le marché un bien immobilier à sa juste valeur marchande et éviter ainsi les renégociations de prix après une inspection « pré-achat ».

Je parlerai prochainement d'une autre condition suspensive au Québec et qui n'existe pas en France ....


Sylvie Rovida

Courtier immobilier résidentiel

Via Capitale du Mont-Royal

Montréal

+ 1 514 560 3850

sylvierovida@me.com

11f9f5d3 6fac 4df7 949c 6867f659b086

Sylvie Rovida

Courtier immobilier résidentiel à Montréal

  • M'envoyer un sms