Share

Premier achat ... à Montréal

6ff58244 d13b 4094 bd8c f5d977076a18

Prénom : LauretteArrivée en : 2011Pays d'origine : France

Laurette est arrivée au Québec en juin 2011. En 2015, elle envisage avec Étienne, son conjoint, d’acheter un premier bien immobilier.  J’avais vu une annonce dans le journal pour le Salon de l’immigration et de l’intégration au Québec* qui se tient tous les ans à Montréal. J’y suis allée pour obtenir des conseils sur l’entrepreneuriat et rencontrer des exposants travaillant dans le domaine de l’immobilier. J’y ai rencontré Sylvie Rovida, courtier immobilier à Montréal chez Via Capitale du Mont-Royal et partenaire de l’agence immobilière française UN JOUR MONTREAL.

Comprendre le marché et s’adapter

Lors de notre premier rendez-vous, Sylvie Rovida nous a expliqué comment fonctionnait le marché immobilier au Québec et les différentes étapes pour l’acquisition d’un bien. Nous avons fait un point sur nos attentes, l’appartement idéal ainsi que notre budget. Elle nous a mis en relation avec un courtier hypothécaire qui trouve le meilleur taux pour notre emprunt. Nous avons visité une quinzaine d’appartements, toujours accompagnés de Sylvie Rovida. Elle était très présente et répondait à nos questions sur les taxes municipales, les frais de condo, les taxes scolaires…. Nous avons eu un coup de cœur pour un appartement à Longueuil. La vente se faisait sans garantie légale, en cas de vice caché, nous ne pourrions pas nous retourner contre les anciens propriétaires. Faire appel à un courtier immobilier est important lors des négociations sur le prix de vente. Notre courtier nous a permis de baisser le prix d’origine de presque 10%. Cela est une exception, mais nous avions de bons arguments pour justifier ces baisses. Il ne faut pas oublier que le courtier immobilier ne nous coûte rien puisqu’il est rémunéré par le courtier du vendeur avec lequel il s’entend sur sa rémunération.

Respecter les étapes 

Après avoir signé une promesse d’achat qui a été approuvée par le vendeur, et versé 1000 $ comme preuve de notre intérêt, nous avions 7 jours de délai pendant lesquels nous devions faire appel à un inspecteur en bâtiment pour vérifier d’éventuels défauts et fournir l’accord de la banque pour notre prêt dans les 14 jours. Le vendeur devait quant à lui rassembler un ensemble de documents relatifs à l’appartement (cadastre, registre, …). Il faut compter ensuite 30 jours avant de pouvoir rentrer dans l’appartement. Lors de l’achat d’un bien immobilier, je conseille d’avoir une mise de fonds de l’ordre de 20% de la valeur de la propriété. En dessous de ce pourcentage, il faut assurer le prêt hypothécaire et cela s’ajoute aux frais de l’hypothèque. Il peut être parfois intéressant d’attendre un peu avant d’acheter d’avoir une mise de fonds suffisante. Après quelques travaux de rafraichissements, nous avons pu emménager au mois de mai 2016, presque un an après notre premier contact avec Sylvie Rovida. Nous nous sommes rendu compte que l’électricité était à refaire, mais nous sommes contents de notre achat et de l’accompagnement que nous avons eu durant tout le processus. *Le prochain Salon de l’immigration et de l’intégration au Québec aura lieu les 31 mai et 1er juin 2017.


Source : Immigrant Québec

02 November 2017
8b94e9e0 1c99 441e 98b6 5ff6a2a8d3e3

Sylvie Rovida


514-560 3850
Send me a text
Sylvie Rovida

Sylvie Rovida

Via capitale du Mont-Royal
514-560 3850
Send me a text
Send me an email
Sylvie Rovida
Powered by 1clic.IMMO Sign in
© IMMOSQUARE - 2013-2017 - All rights reserved